L’histoire de Casque d’Or par Alexandre Dupouy

1 comments

Sur l’invitation de l’auteur et peintre Alex Varenne et de Rachel Hardouin, fondatrice de 15 Martel curiosity + experiences, découvrez « les confidences » d’Alexandre Dupouy. Alexandre est une sommité dans le milieu de l’art érotique : auteur, écrivain, historien, collectionneur, marchand, conseiller auprès des musées… l’homme connait tout et a le sens de la narration ! Aux côtés d’Alexandre, vous oubliez le temps et vous gagnez en liberté.

Dans le cadre de l’exposition « L’eau et la femme », peintures d’Alex Varenne, qui pour certaines revisitent des chefs d’œuvre de l’art classique, nous avons choisi de vous présenter Casque d’Or par Alexandre Dupouy. Cet ouvrage riche en témoignages retrace le parcours d’Amélie Elie (1878-1933), plus connue sous le nom de Casque d’or. Derrière le mythe de la Belle Epoque, du quartier de Belleville et des Apaches, l’historien de l’érotisme, spécialiste de la prostitution Alexandre Dupouy décrit la réalité d’un milieu, le prolétariat qui, dès 14 ans, se vend pour 50 sous la passe.
Dans les années 1890, à titre de comparaison, un petit garçon employé chez un polisseur gagne 15 sous par jour, alors qu’une balayeuse gagne 1 franc 50 par jour.

« Il est inévitable que les filles finissent si jeunes sur le trottoir, «protégées» par des garçons à peine plus âgés qu’elles » selon Alexandre Dupouy.

Les femmes, à la Belle Epoque, n’ont guère le choix, surtout si elles sont issues du monde ouvrier. De nombreux «placeurs» et «placeuses» passent leur temps à chasser les gamines pour alimenter les maisons closes et les placer sur les trottoirs. Les bourgeois, quant à eux, désirent de la « chair fraîche ». Ils chassent eux-mêmes leurs proies au hasard de rencontres dans les lieux de rendez-vous populaires de l’époque, les fêtes foraines et les bals musettes du bord de Marne. Ici, les gamines traînent, s’amusent, proposent des bouquets… Par peur de la syphilis autant que par attrait pour la jeunesse, beaucoup de clients

«espèrent avoir un rapport moins dangereux et surtout trouver des sensations nouvelles avec des jeunes filles non expérimentées».

Une histoire vraie de Casque d'Or, gang des Apaches Paris 11e, Paris belle époque, Alexandre Dupouy, prostitution
« Casque d’Or, une histoire vraie » Alexandre Dupouy – éditions Astraté – 2016 – 39 euros

Le 02 janvier 1902, un fiacre est attaqué au cœur de Paris. La presse à grand tirage fantasme sur un crime de rôdeur, sur la violence des Apaches… L’enquête apprend qu’il s’agit d’un combat à mort pour la possession d’une jeune prostituée : Amélie Elie. Son surnom  ? Casque d’Or ! La légende est née. Les deux prétendants finiront au bagne d’où ils ne reviendront jamais. Le souteneur, François Leca, recevra plus de cent lettres d’Amélie Elie. Cette correspondance fascine Alexandre Dupouy qui décide d’en retracer l’histoire. Son enquête témoigne de l’évolution des mœurs sous « l’haussmanisation » de la capitale  : les classes laborieuses sont rejetées en périphéries, le pouvoir de la presse à grand tirage, et les gangs des Apaches… « L’histoire d’Amélie Elie est celle d’une époque marquée par la schizophrénie sexuelle : s’il faut des putes, c’est pour protéger la vertu des épouses – et que les bourgeois puissent satisfaire leurs envies en dehors du mariage. » (citation issue de l’article d’Agnès Giard – Libération)

+Confidences* avec Alexandre DUPOUY
éditeur, collectionneur, historien de l’érotisme, 
présentation et signature de l’ouvrage « Casque d’Or »
Samedi 28 avril 2018
 à partir de 16H00
*confidences au champagne sur réservation : 20 euros
+ info
Programme des événements autour de l’exposition d’Alex Varenne
15 curiosity + experiences vous accueille mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 14H à 19H et sur rendez-vous au 06 60 22 50 14. Le 15 est une galerie en étage.
RVS 15, rue Martel 75010 BAT 1 – 4e étage – interphone « 15 martel galerie ».